Fabriquer un rack à cannes.

Publié le par Mad-Max

Bonjour,

Aujourd'hui je vais partager avec vous les étapes de la réalisation de mon rack à cannes. C'est un petit bricolage simple, même pour moi qui ne suis pas un expert de ce genre de réalisation. Ce type de petit meuble est bien pratique pour entreposer ses cannes et leur éviter tout risque de chute qui pourrait leur être fatal.

Alors, voyons ce qu'il nous faut en termes de matières premières et d'outils :

  • Des vis à bois,
  • Une perceuse,
  • Une scie cloche pour perceuse, de diamètre 5 centimètres,
  • Une visseuse,
  • De la peinture,
  • Quelques autres petites fournitures que je détaillerai au fil de l'article.

Commençons par les planches de bois. Pour ma part je suis parti d'une planche de 200x30x1,8 cms, que j'ai fait recouper en 4 morceaux de 100x15 cms dans le magasin de bricolage qui m'a vendu la planche. J'ai aussi refait découper une de ces 4 planches dans la longueur en 2 de 100x7,5 cms. Ce dernier découpage n'était peut-être pas judicieux, nous verrons pourquoi un peu plus loin.

Une photo des 5 planches, 3 de 100x15 cms et 2 de 100x7,5 cms :

Planches

Planches

On va commencer par faire les arrondis sur les 2 petites planches avec la scie cloche. C'est pour cette étape que je regrette d'avoir déjà fait découper ce morceau en 2. Il aurait été plus simple de faire les trous en premier, puis de séparer les 2 planches. J'ai donc du relier les 2 planches avant d'y faire les trous, ce qui a rendu difficile de bien les aligner.

On prend donc sa perceuse avec la scie cloche, et en avant :

Scie cloche et trous
Scie cloche et trous

Scie cloche et trous

Les trous font 5 centimètres de diamètre et sont espacés de 2,5 cms. Sur une longueur d'1 mètre, la disposition est régulière et j'ai pu faire 13 trous. Si vous n'avez pas fait découper les 2 planches avant de faire les trous, il est temps de le faire à la scie sauteuse.

On peut alors nettoyer les trous des imperfections de découpe en ponçant chaque trou au papier de verre.

Papier de verre

Papier de verre

Passons à l'assemblage. Un schéma étant beaucoup plus simple que de longues explications, je vous en propose un fait avec "MS Paint". Ce n'est absolument pas à l'échelle, mais vous y trouverez les côtes que j'ai retenues et la disposition générale des planches les unes par rapport aux autres.

C'est parti pour le schéma, suivi de la légende et des explications complémentaires.

Schéma

Schéma

Alors, les différentes pièces sont :

  • A : correspond à 2 des 3 planches de 100x15 cms qui vont servir à faire les 2 montants du rack,
  • B : c'est la 3ème planche de 100x15 cms qui va servir de support inférieur. Elle sera orientée à 45°,
  • C & D : sont les 2 planches avec les demi-cercles. Les demi-cercles doivent être placés face à face.

Vous remarquerez que si C est tout au bord de A, D est quant à lui un peu avancé (2 cms). L'objectif est de réduire l'écartement entre les demi-cercles à seulement 3 cms, de telle sorte à ce que les cannes soient bien verticales.

Le placement des différentes pièces est à voir en fonction de vos besoins. Pour ma part, ce rack contiendra des cannes à lancer plutôt fines. L'espacement entre B&C, entre C&D ou encore le chevauchement entre C&D tiennent donc compte de la finesse des cannes. Si vous souhaitez entreposer des cannes à thon, il faudra sûrement modifier les côtes.

Un peu de perceuse, quelques vis à bois et une visseuse et en quelques minutes, votre rack sera debout.

En image, mon rack une fois assemblé :

Rack assemblé

Rack assemblé

Le gros du travail est fait. On peut passer aux finitions. L'aspect bois brut me plaisait bien, malheureusement, j'ai mis quelques coups de marqueur sur le côté et ce n'est pas super beau. Donc j'ai décidé de le peindre. Il restait, à la maison, différentes laques que nous avions utilisées pour repeindre les portes, dont un coloris gris clair sur lequel j'ai jeté mon dévolu.

Mise en peinture
Mise en peinture
Mise en peinture

Mise en peinture

Voilà, la peinture est faite et sèche (24 heures entre chaque couche / 2 couches de peinture). Il est temps de finaliser le projet avec quelques autres finitions.

J'avais un film antidérapant à disposition, j'ai donc décidé d'en mettre sur la planche du bas, là ou le butt des cannes reposera. J'ai aussi mis à l'intérieur de chaque demi-cercle une bande de feutre marron, que l'on met d'habitude sous les meubles, de telle sorte à ce que les cannes ne soient pas en contact direct avec le bois peint.

Le tout, en images :

Finitions
Finitions
Finitions

Finitions

Ces finitions ne sont pas forcément nécessaires. C'est plus moi qui voulait un rack bien fini et fonctionnel.

Une dernière photo du rack, chargé de quelques cannes.

Version finale

Version finale

Voilà pour ce petit tutoriel. Pour moi, l'objectif est atteint. Je suis bien content de mon rack "Maison". Les cannes sont bien maintenues et sont proches de la verticale.

Une fois encore, ce n'est que ma façon de faire, en fonction de mes contraintes, mais comme bien souvent avec le "Home-Made", tout est largement modulable.

N'hésitez pas à commenter cette réalisation ... toutes les remarques sont les bienvenues.

Je vous dis à très vite pour un prochain article ... sûrement la finalisation du casier à crabes car il doit être prêt pour cet été.

++ / Max.

Publié dans Home-Made

Commenter cet article

olivier 23/12/2015 10:52

Super boulot! bien fini, et surtout très bien expliqué! rien ne manque! Ma femme va être contente quand j'aurai fait ce rack. Vu le bordel que j'ai dans le garage! (au moins 14/15 cannes en vrac lol)
Moi je vais le doubler, faire 2 montants de 30 et doubler ce que tu as fait, mettre 2 tasseaux en dessous et y visser 4 petites roulettes pour pouvoir tourner le rack comme je veux vu qu'il y aura bien 7/8 cannes de chaque coté.Merci à toi

tonio 09/08/2015 19:30

bravo trop cool merci pour l info.bon boulot.

Guy 26/05/2015 17:16

Très sympa la rack pour cannes à pêche ! Belle réalisation !

oryx81 28/03/2015 10:45

super tres bien realiser

Du cabanon 07/06/2014 18:25

Du bon travail ! ! !

Mad-Max 12/06/2014 22:57

Merci !