Rodbuilding : MHX dévoille sa seconde génération de blanks "Haut-module".

Publié le par Mad-Max

Rodbuilding : MHX dévoille sa seconde génération de blanks "Haut-module".

Bonjour à tous.

Aujourd'hui, un peu d'actualité Rodbuilding avec la sortie d'une nouvelle génération de blanks "Haut-module" pour la marque MHX (2nde génération).

Pour rappel, la société MHX est une société américaine qui produit et commercialise des blanks uniquement à destination des Rodbuilders professionnels et amateurs. Vous ne retrouverez donc pas ces blanks derrières des cannes du commerce.

Leur gamme est très étendue, avec aussi bien des blanks pour les pêches du Bass, de la truite, du brochet et de tout autre carnassier, que des blanks pour la pêche des carpes ou encore la pêche à la mouche ou le surf casting. Bref, il y a de tout pour répondre à tous les besoins. Bien entendu, pour nous européens, il faut parfois prendre le temps de décortiquer les caractéristiques des blanks pour trouver celui qui correspond à nos besoins, car les blanks sont triés selon le référentiel et la pratique US de la pêche.

MHX propose deux "qualités" de carbone pour ses blanks : "Module intermédiaire" et "Haut-module". Je mets le mot "qualité" entre guillemets, car il serait faux de dire que l'une est meilleur que l'autre ... le choix entre ces deux carbones dépendra de ce qui est attendu de la canne et des contraintes de pêche.

La série qui nous concerne aujourd'hui est donc celle du "Haut-module". Lancée il y'a maintenant 3 ans, la société MHX a décidé de revoir et d'améliorer cette série en y incorporant de nouvelles technologies.

Si le module du carbone semble rester le même (57 million modulus 100% graphite), MHX utilise dorénavant les fibres de carbone du producteur japonais Toray. Toray est reconnu internationalement pour la qualité des carbones qu'il produit et de nombreux fabricants de cannes se prévalent d'utiliser le carbone de ce fournisseur. Sans remettre en question la qualité du carbone utilisé dans la 1ère génération de blanks (dont le fournisseur et la nature n'étaient pas communiqués par MHX), ce changement devrait être bien accueillit par le marché du rodbuilding. Je me garderais toutefois de juger l'impact sur la qualité finale avant d'avoir pu tester ces nouveaux blanks.

L'autre changement concerne la résine utilisée pour lier les fibres de carbone. MHX ne nous en dit pas plus sur ce changement : pas de nom de fournisseur, ni de technologie mise en avant dans leur communication. A n'en pas douter, c'est une question de secret industriel vis à vis des autres marques. Le marché des résines est assez obscur et très concurrentiel, mais c'est aussi un marché qui évolue vite, du fait des innovations. On parle beaucoup des nanotechnologies dans ce domaine ces dernières années. Il n'est donc pas surprenant que MHX fasse évoluer son processus de production et ses produits pour profiter de ces améliorations.

Voilà les deux principaux changements apportés à la gamme. Selon MHX, ces changements ont eu pour conséquence de :

  • Réduire globalement le diamètre des blanks,
  • Améliorer la durabilité,
  • Améliorer la sensibilité,
  • Réduire le poids des blanks, quand ceci était possible.

Là encore, le seul juge sera le terrain pour confirmer les affirmations de MHX, mais on ne demande qu'à les croire.

Les 23 blanks de la 1ère génération sont reconduits dans cette nouvelle génération. Viendront s'ajouter 5 nouvelles références sous-peu, et peut-être d'autres, suivant les demandes du marché (dixit MHX). Le site américain Mud'hole a mis ces nouveaux blanks en commercialisation. Le tarif semble avoir pris quelques dollars de plus par rapport à la 1ère génération (une dizaine au maximum) mais semble toujours s'établir autour des 100$ le blank "Haut-module". Ce rapport qualité-prix est un des points forts de MHX.

En fin de cet article, je vous propose deux liens. L'un vers l'article paru sur le blog Mud'hole à propos de cette nouvelle génération de blanks MHX, et l'autre vers le site officiel MHX.

Bonne lecture et bonne journée à tous !

Max.

Publié dans RodBuilding, Actualité

Commenter cet article